Ce qu’il ne faut pas dire avant l’achat d’un appartement

Avant l’achat d’un appartement, il convient de montrer vos atouts au vendeur sans toutefois révéler votre empressement à acquérir le bien. Nos conseils.

Les procédures d’achat d’un appartement peuvent parfois vous mettre en compétition avec d’autres acquéreurs. Vous devez donc mesurer à quel point vous devez prouver votre motivation à acquérir le logement sans brûler vos chances de négocier par la suite. C’est ce qu’on appelle la différence entre la valeur vénale du bien et la valeur de convenance, une notion qui définit l’intérêt particulier et d’un acheteur potentiel entraînant une valeur supérieure à ses yeux.

Achat d’un appartement : un acte prudent

Un vendeur aime savoir qu’il ne perd pas son temps. Il est important de lui exprimer pourquoi votre projet est sérieux. Vous pouvez l’informer des contacts que vous avez pris avec votre banque et des arrangements financiers que vous envisagez pour l’achat d’un appartement, sans avoir besoin d’entrer dans les détails.

Ce qu’il ne faut pas dire avant l’achat d’un appartement

Expliquez que vous avez réfléchi à la transaction et que vous en comprenez les tenants et les aboutissants. D’une certaine manière, montrez-vous professionnel. Préparez vos visites et n’oubliez pas de poser les bonnes questions.

Se laisser une marge de négociation pour l’achat d’un appartement

Il est inutile d’expliquer trop spécifiquement pourquoi vous choisissez le quartier. Par exemple, si vos enfants vont dans une école à proximité du bien, le vendeur estime que vous, plus qu’un autre acquéreur, êtes prêt à faire un effort supplémentaire sur le montant de l’achat d’un appartement.

De même, si vous venez de rater un autre bien, le vendeur ne doit pas en être informé. Cela pourrait trahir votre urgence à signer l’achat. Et pénaliser vos chances de négociation. Si vos émotions prouvent le sérieux de votre proposition, montrez-vous patient face au vendeur. Cela ne vous empêche pas de rester attentif et disponible dans vos échanges.

Toute la subtilité consiste à ne pas vous présenter pour le candidat idéal mais pour un interlocuteur sérieux. Echangez régulièrement avec le vendeur et entretenez des relations conviviales, sans trop en dévoiler sur vos intentions.