Nos conseils pour investir dans l'immobilier en 2017

Le neuf : une fiscalité avantageuse mais gare à la hausse des prix...

Le marché du neuf se porte bien en 2017. Essentiellement en raison du prêt à taux zéro qui permet d'emprunter sur des durées plus longues. Investir dans le neuf permet également de bénéficier du dispositif Pinel qui offre des réductions d'impôts si on fait louer pendant 6, 9 ou 12 ans. Attention toutefois car les prix du neuf ne cessent de grimper avec une hausse de 3,4 % et réduisent ainsi lourdement les chances de réaliser une plus-value. Les rendements locatifs, quant à eux, sont dans l'ensemble bien faibles (4%, sans les charges et les impôts locaux).

Nos conseils pour investir dans l immobilier en 2017

Si vous investissez dans le neuf, vérifiez sur place la qualité du logement et privilégiez absolument l'emplacement pour vous assurer de sa bonne demande locative. Evitez les petites communes aux fortes vacances locatives, sous peine de payer un bien qui, sans locataires, perdrait son avantage fiscal et sa valeur.

L'ancien : une valeur sûre

Beaucoup plus abordable que le neuf, l'achat d'un bien immobilier ancien en vue d'une location demeure un investissement intéressant. Par ailleurs, si des travaux de rénovation sont nécessaires, ceux-ci peuvent, grâce au déficit foncier, vous octroyer une économie d’impôt sur vos revenus. Les rendements locatifs en centre-ville d'agglomérations sont bons et dépassent souvent les 5%. Si vous investissez dans l'ancien, prévoyez 10 à 15 jours de vacances locatives chaque année, ainsi que des charges de copropriété en continuelle augmentation due à la loi Alur.

Le trio de villes gagnantes !

Nos conseils pour investir dans l immobilier en 2017

Trois villes présentent en 2017 le plus fort potentiel de valorisation pour les investisseurs.

  • Premièrement Rennes, qui propose une moyenne de 2500 euros par m². Ville en transformation, dynamique, étudiante, avec une forte demande locative, Rennes est une des villes dont la taxe foncière connaît la progression la plus faible depuis 5 ans.
  • Bordeaux, ensuite, présente des prix de 3250 euros par m². Même si celui des maisons y est en hausse, son activité économique ainsi que ses qualités culturelles et touristiques en font une valeur sûre.
  • Enfin Montpellier, pour son cadre de vie et son dynamisme, qui présente des prix de 2500 euros par m².