Investir dans l'immobilier pour préparer sa retraite

Si, en début de carrière, peu de personnes se soucient de leur retraite lointaine, l’erreur est de ne pas l’anticiper suffisamment tôt. Et pourtant, dans ce contexte de population vieillissante, rares sont les retraités à pouvoir conserver leur niveau de vie s’ils n’ont pas prévu des compléments de retraite judicieux.

Face au manque d’informations fournies sur ce sujet et au large choix de placements possibles, nous vous livrons quelques clés pour comprendre quelles sont les solutions existantes pour préparer la retraite, bien sûr, au-delà de cet article, le mieux est de se faire accompagner par un expert en gestion de patrimoine, à même de vous orienter au mieux.

placement retraite

La souscription à une assurance vie

Cette assurance peut être souscrite à tout âge et présente l'avantage de garder son capital à disposition en cas de coup dur. Néanmoins, il vous faudra attendre 8 ans avant de pouvoir racheter partiellement ce capital, d'où l'intérêt de souscrire à une assurance vie au plus vite. L’assurance vie peut être une solution envisagée pour préparer sa retraite.

Cette solution n'est pour autant que peu rentable (environ 2,4 %), à moins de placer à risque de 30 à 40 %, en sécurisant au fil des années votre capital.

Les placements pour la retraite

Il existe 3 principaux placements, spécialement dédiés à vous garantir une rente régulière une fois en retraite :

  • le Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERCO), destiné aux salariés d’une entreprise lorsque l’employeur y souscrit. Le salarié peut ainsi y verser jusqu’à 25 % de sa rémunération brute annuelle, ainsi que son intéressement et sa participation. Il touchera une rente viagère ou un capital, disponible à la retraite, mais peut aussi se voir octroyé, par l’employeur, des abondements exonérés d’impôt.
  • le Placement d’Epargne Retraite Populaire (PERP), s'adressant à toutes les personnes imposables. Son principal avantage est la déduction les cotisations versées de votre revenu imposable, à hauteur de 10 % des revenus de l’année N-1.
  • le contrat Madelin s’adresse aux libéraux et indépendants. Celui-ci peut être souscrit auprès d'un assureur, d'une mutuelle ou de caisses de retraite. Il assure une exonération des prélèvements sociaux durant l’épargne.

Contrairement aux assurances vie, vous ne pourrez toucher, avant votre retraite, au capital formé que sous certaines conditions (arrêt de vos allocations chômage, surendettement, décès du conjoint, etc.).

L'investissement dans l'immobilier

Investir dans l'immobilier à but locatif peut vous permettre de développer un patrimoine tout en vous assurant une rentrée d'argent régulière une fois que vous aurez remboursé votre prêt. Mieux vaut s'y prendre à l'avance, en achetant votre logement durant votre vie active, afin que les loyers couvrent les échéances et que le bien soit à vous lors de votre départ en retraite. L'autre avantage est que cet achat pourra vous permettre d'obtenir une réduction d'impôts.

Enfin, pour la retraite, quelques soient les options choisies, le mieux est de bien anticiper et de se faire conseiller par un expert en gestion de patrimoine qui saura analyser votre situation actuelle, anticiper votre situation future et vous aiguiller sur un choix optimal pour vous et votre future retraite qui s’avère indispensable.