Immobilier locatif de luxe : comment rentabiliser son investissement  ?

Publié le 16 février 2024 par Yves Masson
    • Estimer la rentabilité locative de son investissement en amont en calculant le rendement locatif brut, le rendement locatif net et le cashflow.
    • Envisager la location meublée et la colocation pour augmenter les chances d'occupation du bien immobilier.
    • Prévenir la vacance locative en effectuant des travaux pour améliorer l'expérience des locataires et en recourant aux plateformes de location saisonnière.

La valeur sûre que constitue l’immobilier locatif en fait un marché de plus en plus saturé. Cependant, il est toujours possible de tirer son épingle du jeu en y investissant. Pour cela, il suffit d’être suffisamment stratège et de faire preuve de minutie. Voici donc trois astuces infaillibles pour rentabiliser son investissement locatif.

Estimer la rentabilité locative de son investissement en amont

Immobilier locatif de luxe : comment rentabiliser son investissement  ?

La rentabilité locative rapporte le revenu locatif généré à la valeur originelle du bien. En général, elle peut être déterminée sous trois formes.

Le rendement locatif brut

Le rendement locatif brut mesure l’ensemble des recettes par rapport au total de votre investissement. Il s’obtient par la formule suivante : (loyer mensuel×12×100)/prix d’achat du bien. Notez qu’il est essentiel d’obtenir une estimation pour son bien immobilier si des travaux ont été réalisés après l’acquisition. Il en est de même si vous avez acheté un terrain nu et financé tous les travaux de construction. Dans ces deux cas, le prix d’achat est remplacé par la valeur estimée. La formule devient donc : (loyer mensuel×12×100)/valeur estimée du bien.

Votre investissement locatif est considéré comme rentable lorsque le rendement brut est supérieur à 8 %.

Le rendement locatif net

Immobilier locatif de luxe : comment rentabiliser son investissement  ? #2

Si le rendement brut donne une vue d’ensemble de la rentabilité de votre investissement, le rendement net est beaucoup plus précis. En effet, son calcul inclut toutes les charges entrant dans l’acquisition du bien et sa mise en location.

Il s’agit notamment des :

  • charges fiscales et de copropriété
  • frais de gestion (gestion locative, assurances)
  • intérêts d’emprunt si le bien locatif a été acheté à crédit, etc

Pour calculer le rendement net, la formule utilisée est la même que celle du rendement brut. Seulement, vous devez déduire toutes ces charges du prix d’achat ou de la valeur estimée du bien. Un bon rendement locatif net est compris entre 5 et 10 %.

Le cashflow

Le cashflow correspond au montant en euros du bénéfice que vous percevez de façon mensuelle. Pour le mesurer, faites la différence entre vos dépenses et vos recettes mensuelles. Dans le cas où vous avez acquis votre bien à crédit, la mensualité de remboursement doit être prise en compte dans les charges. Le cashflow est important parce que contrairement aux rendements brut et net, il fournit le chiffre exact de vos bénéfices. Il ne permet donc pas seulement de confirmer la rentabilité, mais de s’assurer que votre investissement correspond aux objectifs visés.

Envisager la location meublée et la colocation

Immobilier locatif de luxe : comment rentabiliser son investissement  ? #3

De façon générale, meubler un bien augmente ses chances d’occupation. Cependant, cela implique de renoncer aux avantages fiscaux qu’offre la location nue. Il convient donc de peser le pour et le contre, en tenant également compte des besoins du marché sur lequel vous investissez. En fonction de la situation géographique, la location meublée peut être plus ou moins adaptée.

Quant à la colocation, elle est plébiscitée par bon nombre de locataires. Ce mode de vie leur permet de réduire leurs charges individuelles tout en disposant d’un appartement répondant à leurs besoins. De votre côté, vous êtes moins exposé aux risques d’impayés et aux vacances locatives. Pensez donc à proposer des biens adaptés à la colocation, surtout dans les zones locatives tendues. Un bien immobilier adapté à la colocation possède plusieurs chambres et plusieurs salles de bains. Il est idéalement meublé et un accès Wifi peut augmenter sa valeur locative.

Prévenir la vacance locative

Immobilier locatif de luxe : comment rentabiliser son investissement  ? #4

La vacance locative est l’un des plus grands ennemis de la rentabilité locative. Elle désigne une période au cours de laquelle le logement est inoccupé. Un ou plusieurs mois de vacances peuvent bouleverser votre rendement annuel de manière significative.

Si le bien est déjà acquis, deux astuces vous permettent de réduire la vacance locative. La première consiste à effectuer des travaux pour améliorer l’expérience de vos locataires. Pour cela, fiez-vous aux tendances du marché et demandez également aux locataires partant de donner leurs avis.

La deuxième astuce consiste à recourir aux plateformes de location saisonnière. Cette dernière consiste à mettre votre bien à disposition pour une durée inférieure à trois (3) mois. Elle vous permet de garder le logement occupé entre le départ d’un locataire de longue durée et l’arrivée d’un autre. En revanche, si le bien n’est pas encore acheté, vous avez la possibilité de jouer sur plusieurs paramètres pour limiter les risques de vacances locatives. Il s’agit notamment de la localisation du bien, de sa surface et de sa proximité aux institutions et autres infrastructures. Basez-vous sur les besoins du marché dans la zone où vous souhaitez investir.

FAQ

Quels sont les aspects du marché de l'immobilier dans le luxe ?

Le marché de l'immobilier dans le luxe se caractérise par des biens immobiliers haut de gamme et exclusifs. Ces propriétés sont généralement situées dans des quartiers prestigieux ou des destinations prisées.

Les prix de l'immobilier de luxe peuvent atteindre des montants très élevés en raison des caractéristiques uniques et du niveau élevé de confort offert par ces biens. De plus, les clients acheteurs dans ce segment recherchent souvent des services haut de gamme et personnalisés pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Quelles sont les possibilités pour louer un bien immobilier de luxe ?

Pour louer un bien immobilier de luxe, il existe plusieurs possibilités. On peut contacter une agence spécialisée dans la location de biens haut de gamme, qui disposera d'un large choix de propriétés luxueuses à proposer.

Il est également possible de passer par des plateformes en ligne dédiées à la location saisonnière ou à la location de courte durée, où l'on peut trouver des logements prestigieux. Certaines marques hôtelières proposent également des résidences privées à louer, offrant ainsi un niveau élevé de confort et de services. Enfin, il est aussi envisageable de faire appel à un agent immobilier expérimenté et réputé qui pourra nous aider dans notre recherche d'un bien immobilier luxueux à louer.

Comment procéder à l'achat d'un bien immobilier haut de gamme ?

Pour procéder à l'achat d'un bien immobilier haut de gamme, il est important de commencer par établir un budget précis en fonction de ses moyens financiers. Ensuite, il est conseillé de faire appel à un agent immobilier spécialisé dans les biens haut de gamme, qui pourra vous guider et vous proposer des biens correspondant à vos critères. Il faut également prendre le temps de visiter plusieurs propriétés, afin de comparer et faire le meilleur choix.

Enfin, lorsqu'on trouve la perle rare, il ne faut pas hésiter à faire une offre d'achat compétitive pour augmenter ses chances d'acquérir ce bien exceptionnel.

Quels éléments faut-il prendre en compte pour réaliser un investissement locatif dans l'immobilier ?

Pour réaliser un investissement locatif dans l'immobilier, il est essentiel de prendre en compte plusieurs éléments. Tout d'abord, il convient de choisir avec soin l'emplacement du bien immobilier: un quartier attractif et dynamique augmente les chances de louer rapidement et à un bon prix. Ensuite, il est crucial d'évaluer la rentabilité potentielle du projet en prenant en considération le montant des loyers ainsi que les charges et impôts liés à la location.

De plus, il est important de tenir compte de la demande locative dans la région afin d'anticiper les fluctuations éventuelles sur le marché immobilier. Enfin, il est conseillé de se faire accompagner par des professionnels (agences immobilières, notaires) pour effectuer toutes les démarches administratives nécessaires et garantir une gestion sereine du bien loué.

Que faut-il savoir avant d'acheter un bien immobilier destiné à la location ?

Avant d'acheter un bien immobilier destiné à la location, il est important de prendre en compte plusieurs éléments. Tout d'abord, il faut analyser le marché locatif de la ville ou du quartier où se situe le bien afin de connaître la demande et les loyers pratiqués.

De plus, il est essentiel de vérifier l'état général du bien ainsi que ses éventuels travaux à prévoir, afin d'estimer les coûts supplémentaires. Ensuite, il convient également de s'informer sur les charges liées à l'entretien du bien et aux éventuelles copropriétés. Enfin, une étude financière précise permettra de déterminer si l'investissement sera rentable sur le long terme.

Yves Masson

Yves Masson