L’achat ou la vente d’un bien immobilier en viager : ce qu’il faut savoir

Le nombre de biens immobiliers vendus a nettement progressé depuis le début de l’année 2017. Néanmoins, peu de personnes savent que certaines de ces ventes sont réalisées en viager. La plupart des Français ignorent l’existence de ce type de transactions. Toutefois, il permet aux acheteurs et aux vendeurs de profiter de certains avantages.

L’achat ou la vente d’un bien immobilier en viager : ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que l’achat d’un bien immobilier en viager ?

Il s’agit  simplement d’un procédé encadré par la loi. Il permet à chacun de devenir propriétaire d’un bien convoité sans pour autant disposer d’un moyen financier suffisant. L’acheteur paie une partie du prix de vente de la bâtisse et  versera une rente viagère au vendeur.

Juridiquement, la maison sera incorporée au patrimoine du débirentier dès la signature du contrat. Cependant, il ne peut occuper le bâtiment que lorsque le crédirentier décède ou si ce dernier quitte la résidence en question.

Dans tous les cas, l’acquéreur sera tenu de verser  une certaine  somme d’argent  à l’ancien propriétaire  jusqu’au décès de cette personne. Ce montant  dépendra du « bouquet » remis en guise du   premier payement et de l’espérance de vie du vendeur.

Les avantages de la vente ou de l’achat d’un bien immobilier en viager

Acheter en viager donne les moyens d’acquérir une propriété sans avoir à s’acquitter de la valeur vénale du bien. Les acquéreurs peuvent profiter d’un prix d’achat moins cher. Pour ce genre de transactions, les particuliers n’auront pas à souscrire à un prêt. Il suffira de remettre un bouquet selon leurs possibilités financières. La rente viagère devra ensuite être payée mensuellement. D’un certain point de vue, cela revient  à effectuer un placement sur le long terme. Il s’agit même d’une forme d’investissements  très prisée par certaines personnes.

Vendre un bâtiment en viager permet de se constituer une retraite. La rente donne les moyens d’avoir un train de vie décent et de financier d’autres projets pendant ses vieux jours. Pour les séniors, il est possible de faire de ses héritiers les bénéficiaires de la rente. Néanmoins, le montant sera ajusté en conséquence.

Dans tous les cas, avant de procéder à ce genre de transactions, il convient de contacter des spécialistes.