Immobilier de luxe : 2021 a été une année record

Publié le 20 décembre 2021 par Laura Legrand
    • Le secteur de l'immobilier de luxe a connu une excellente année en 2021 malgré la crise sanitaire et les confinements.
    • Le nombre de ventes dans l'immobilier de prestige a quasiment doublé cette année, avec une augmentation significative des transactions entre 3 et 5 millions d'euros.
    • Les grandes métropoles françaises comme Paris, Bordeaux, Marseille et Lyon ont attiré un nombre croissant d'acheteurs fortunés.

En pleine crise sanitaire avec des impacts économiques lourds, le secteur de l’immobilier de luxe a connu une excellente année malgré l’absence des clients étrangers et les confinements successifs. Le nombre de transactions immobilières entre 3 et 5 millions d’euros a augmenté, et alors que les ménages moyens se s’éloignaient des villes, le nombre d’acheteurs fortunés s’est accru dans les grandes métropoles françaises comme Paris, Bordeaux, Marseille et Lyon.

Le nombre de ventes dans l’immobilier de prestige a quasiment doublé en 2021

La crise sanitaire a incité les acquéreurs à se tourner vers l’immobilier, qu’il s’agisse de maisons ou d’appartements, en tant que placement refuge. Ce mouvement de fond a encore été accéléré par les nouvelles contraintes qu’ont entrainés les confinement et la généralisation du télétravail, donnant envie au français de partir loin des villes et d’investir dans des résidences secondaires plus spacieuses, idéalement avec jardins.

Immobilier de luxe : 2021 a été une année record

2020 avait déjà été une année record pour l’immobilier de lux malgré le début de crise mondiale, mais 2021 a vu le mouvement encore s’accélérer pour l’immobilier de luxe. Fin août, on comptabilisait le volume de ventes immobilières de prestige avait déjà dépassé les 900 millions d’euros, soit une augmentation de 43 % par rapport à l’année précédente. Le mouvement n’a pas ralenti et les chiffres définitifs devraient confirmer que c’est la plus belle année jamais réalisée 20 dernières années.

Beaucoup de transactions en région parisienne et sur l’Ile de Beauté

Le nombre de transactions dans le secteur de l’immobilier de luxe a été particulièrement significatif dans la capitale et ses environs. On estime qu’il y a eu de nombreuses ventes d’appartements de très grand standing à Paris pour des montants allant de 4 à 13 millions par bien immobilier. Plusieurs résidences de luxe ont également trouvé acheteurs à Neuilly-sur-Seine, avec un volume estimé 20 millions d’euros de transactions en 2021, ce qui a inévitablement fait aussi augmenter les franchises d’assurance habitation dans la zone.

De nombreux biens ont également été vendus sur la Côte d’Azur et en particulier à Saint-Tropez et à Roquebrune-Cap-Martin. De très belles résidences ont également trouvés preneur en Corse, en particulier dans le quartier de Ramatuelle, dans les villes de Corse-du-Sud et celles de Haute-Corse, pour des transactions allant de 5 à 10 millions d’euros.

Immobilier de luxe : 2021 a été une année record #2

Enfin le nombre de vente a également fortement progressé sur la côte Basque, à Megève, Chamonix et Méribel, à La Rochelle et sur l’ile de Ré.

Des prix stables mais des biens de luxe qui se vendent plus rapidement

Si le nombre de transaction a flambé, les prix n’ont pas connu de fortes variations, ni à la hausse ni à la baisse.

Le prix médian n’a quasiment pas changé avec 8 871 euros en moyenne au mètre carré. Les biens immobiliers de luxe trouvent néanmoins preneurs plus rapidement qu’en 2020. Alors que les biens dans l’immobilier de luxe se vendaient en 136 jours après publication de la première annonce l’an dernier, ce délai est à présent de 110 jours maximum.

48 % des acheteurs de biens immobiliers pensent que le marché va continuer de croitre avec en particulier le retour des investisseurs étrangers. Les projections sont donc encore très optimistes au moins pour les 18 mois à venir.

Laura Legrand

Laura Legrand