La revente d’EHPAD : ce qu’il faut savoir

Que vous envisagez d’acquérir une chambre médicalisée en EHPAD ou que vous en êtes déjà propriétaires, il est toujours nécessaire de bien savoir les conditions en cas de revente. De plus, il est important de prendre connaissance des différents moyens permettant de réussir avec brio cette opération. L’article qui suit vous apportera beaucoup plus d’informations sur la revente d’EHPAD.

Bien choisir son circuit de commercialisation d’EHPAD

Il existe différents moyens pour trouver preneur à son EHPAD d’occasion. Il peut se faire directement entre particuliers. Toutefois, il serait plus intéressant de se tourner vers des acteurs spécialisés de la revente afin de maximiser ses chances de vendre son lot. Des sites spécialement dédiés tels que Investissement-EHPAD.fr offrent différentes possibilités pour la mise en vente de son EHPAD.

Ce type de plateforme permet aux biens mis en vente de gagner en visibilité, ce qui permettra de trouver un acquéreur très rapidement. Enfin, il est bon de savoir qu’il faut compter en moyenne 3 à 5 mois pour pouvoir dénicher un acheteur pour son EHPAD.

Quand mettre en vente son EHPAD d’occasion ?

Dans la mesure du possible, il est important de bien choisir le moment de la revente. Elle doit se faire au début du bail commercial.

C’est-à-dire, il serait préférable de le mettre en vente dans les 5 mois qui suivent la signature du contrat. Au-delà de cette période, les prix des chambres médicalisées ont tendance à diminuer. Et pour cause, les risques deviennent de plus en plus grands au fur et à mesure que le projet avance dans le temps.

Comment réussir cette revente ?

Pour pouvoir tirer un bon prix, il convient de bien choisir son exploitant. Plus il jouit d’une grande notoriété, plus il sera plus facile de vendre l’EHPAD.

Ensuite, un bon emplacement géographique sera également un excellent atout dans la vente. Il faut également veiller que les conditions de vente concordent avec les réalités au sein du secteur de l’EHPAD. Enfin, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel pour s’occuper de la partie fiscalité.

En effet, il sera en mesure d’assurer la sécurisation des transactions et d’apporter des conseils avisés dans les différents choix à faire.

Revendre son EHPAD : pour quel prix ?

Pour avoir une idée sur la valeur de votre EHPAD sur le marché en cas de revente, il est plus que nécessaire de le faire estimer.

D’ailleurs, c’est la première chose à faire lorsque vous projetez de revendre votre EHPAD. Certains professionnels proposent de réaliser cette estimation gratuitement et dans des délais plus ou moins brefs.

L’expertise tiendra compte de la valeur de l’EHPAD en tant qu’investissement, mais aussi en tant qu’outil d’exploitation.

Quelques minutes pour estimer un EHPAD

En fonction de votre placement, la rentabilité n’est pas forcément la plus réjouissante. Vous décidez donc de mettre en place une revente EHPAD. Le concept est similaire à celui observé pour la vente d’un bien immobilier traditionnel. Vous avez besoin d’un expert et surtout d’une estimation.

  • Une plateforme vous propose son expérience, vous avez donc besoin de 5 minutes seulement pour obtenir une somme.
  • Il suffit de renseigner le nom de la résidence et le gestionnaire exploitant.
  • Vous devez inscrire également l’année d’achat, le prix ainsi que le loyer annuel obtenu.
  • Le formulaire vous propose ensuite une rentabilité ainsi qu’un prix.

Il est important de noter que cette solution n’est pas seulement valable si vous souhaitez vendre votre EHPAD. En effet, il est aussi possible de cibler des offres intéressantes toujours en fonction de la rentabilité. Vous trouverez généralement des bâtisses qui affichent un taux de 5 % en moyenne, mais n’oubliez pas de regarder à la fois la localisation géographique, les services disponibles ainsi que le prix. Un expert peut aussi vous accompagner dans ce processus qui n’est pas forcément très simple à comprendre surtout s’il s’agit de votre premier achat. Les erreurs peuvent être préjudiciables.